Archive for the ‘Tout est politique’ Category

Les Bûcherons à Disney

Pourquoi Disney? Pour décrocher. Pour s’éclater dans les manèges. Pour faire semblant d’avoir douze ans pendant une semaine.

Pourquoi des bûcherons? Parce que c’est encore ainsi que notre gouvernement nous vend à l’étranger. Regardez-moi ce beau pavillon du Canada à Epcot :

À la vue de ces raquettes en babiche, je me suis immédiatement sentie chez moi. L’employée de la boutique porte fièrement la traditionnelle chemise à carreaux en flanelle. J’ai dû retenir mon envie de l’appeler maman. Des orignaux en peluche, des orignaux imprimés sur des t-shirts, des orignaux brodés sur des casquettes de tracteur… ça m’aurait coûté cher si je n’avais pas déjà tout ça à la maison! Et, que dire des chandails ornés de slogans des plus subtils sur l’art de boire de la bière et de cuver son vin! Dignes d’un pays où un habitant sur deux est humoriste! Les boutiques des autres pavillons (autres pays) regorgent d’oeuvres ou de reproductions de designers, de joailliers, ou d’artisans locaux. Au moment de l’attribution de contrats pour le pavillon du Canada, les nôtres devaient être en vacances. Et puis, nous devons être fidèles à notre réputation d’êtres rustiques et sympathiques. L’art, c’est menaçant! La question ne s’est peut-être même pas posée, puisqu’à l’international, nous ne faisons clairement pas le poids. Qui achèterait des t-shirts et des cartes de souhaits arborant une oeuvre de Corno ou de Paul-Émile Borduas? Des fous, sans doute.

Read the rest of this entry »

Posted on September 4th, 2009 by Isabelle Gaumont  |  5 Comments »

« Foyer Du Pour Sur Une Boule… » Quessé?

Mon conjoint a reçu ce cadeau à Noël. Aujourd’hui, alors que nous allions le ranger, nous avons remarqué ceci (cliquez sur les photos pour lire le texte):

C’est à n’y rien comprendre, et c’est le cas de le dire. Et, notez que le consommateur francophone n’a droit qu’à une seule «boule». Aussi bien la «rassembler» soi-même. Sentez-vous le respect que Callaway accorde à ses clients québécois? À quel singe a-t-on confié la traduction? Mystère et «boule de golf»!

All content copyright © 2008 Isabelle Gaumont. All Rights Reserved.

Posted on January 7th, 2009 by Isabelle Gaumont  |  7 Comments »

Deux solitudes au jour de l’an

Que vous ayez ou non aimé le Bye Bye, soyez heureux d’avoir quelque chose à critiquer. Nos voisins anglophones n’ont pas cette chance. Il est fort à parier qu’ils se sont rabattus sur l’explosion de la grosse bouboule de confettis en direct de New York. Que ce soit la version animée par le propret Anderson Cooper affublé, le pauvre, de la toujours insipide Kathy Griffin (sur CNN), le « Dick Clark New Year’s Rockin’ Eve » animé par son clone vide et sans saveur Ryan Seacrest (sur ABC), ou le « New Year’s Eve » du petit VJ de pacotille, Carson Daly (sur NBC), cela valait quand même mieux que l’humour gériatrique de « Royal Canadian Air farce » (sur CBC).

L’an dernier, le spécial du jour de l’an d’« Air Farce » n’a même pas rejoint un million de téléspectateurs! L’émission a atteint le 16e rang des cotes d’écoute de la semaine du 31 décembre 2007 au 6 janvier 2008. Notez que 9 des 10 premières positions étaient occupées par des émissions états-uniennes (Desperate Housewifes, Law & Order, Amazing Race, C.S.I., etc,…). Seul le bulletin de nouvelles de CTV s’est accroché à une 6e place.

Read the rest of this entry »

Posted on January 3rd, 2009 by Isabelle Gaumont  |  8 Comments »

Tout est politique

Eartha Kitt 1927-2008

En 1968, Eartha Kitt est invitée par la première dame des États-Unis, Madame Lyndon B. Johnson, à un « luncheon » — gentil déjeuner au cours duquel on accordait la parole aux femmes pour, à mon avis, leur donner l’illusion d’un pouvoir jamais auparavant accordé au deuxième sexe. Eartha Kitt ose se prononcer contre la guerre du Vietnam. On fit payer cher l’artiste pour son opinion de femme. Même la CIA monte un dossier contre la jeune Eartha. (Toute l’histoire est ici.)

Née dans une plantation de coton en Caroline du Sud, abandonnée à l’âge de huit ans, Eartha Kitt a tout le mérite d’avoir bâti sa propre carrière. Une battante!

Parfois, sous une petite robe moulante peut se cacher une grande femme.


Nécrologie et entrevue.

All content copyright © 2008 Isabelle Gaumont. All Rights Reserved.

Posted on December 28th, 2008 by Isabelle Gaumont  |  3 Comments »