Archive for June, 2009

Le meilleur… chez nous!

Aujourd’hui, lors de la grande « CAMaraderie 2009 » (organisée par la Canadian Association of Magicians) David Acer a reçu le « Canadian Magician of the Year Award ».

J’en parle ici parce que les représentants des principaux journaux montréalais (francophones et anglophones) ne l’ont pas fait dans leurs articles au sujet de l’événement de ce week-end. J’en profite également pour clarifier certains faits :

• David Acer est Montréalais (pas Torontois… mais alors là, vraiment pas).

• Contrairement à des Chris Angel ou des David Blaine qui sont plutôt des interprètes, David Acer invente les tours que font les magiciens. Expert en micromagie et reconnu mondialement, il est l’auteur de plus d’une vingtaine de livres, et DVDs sur le sujet.

• Il est très facile de trouver la longue liste des réalisations de David Acer dans les domaines de la magie, la télévision et la comédie. En « Googlant » son nom, son site internet apparaît en premier… comme par magie.

Commentaires généraux :

• Les références aux baguettes magiques, aux capes, aux chapeaux haut-de-forme et aux femmes sciées en deux étaient déjà démodées en 1980.

• Depuis l’existence d’émissions dans lesquelles de pseudo-magiciens masqués révèlent les secrets de vrais magiciens, fragilisant ainsi leur gagne-pain, et surtout, depuis que n’importe quel amateur peut révéler des techniques (avec peu de talent, et sans révéler ses sources) sur Youtube, les magiciens ont dû redoubler d’effort pour mystifier l’auditoire. Les magiciens médiocres ne survivent pas.

• Youtube expose, les livres éduquent.

*

Je suis fière de David (pas seulement parce qu’il est mon conjoint). On reconnaît trop peu souvent les hommes et les femmes de notre entourage, même s’ils excellent dans leur domaine.

All content copyright © 2009 Isabelle Gaumont. All Rights Reserved.

Posted on June 21st, 2009 by Isabelle Gaumont  |  7 Comments »

Vous montrer comment je m’appelle

En séance de signature au Salon du Livre de Montréal 2007, pour mon 2e roman: Subordonnée

En séance de signature au Salon du Livre de Montréal 2007, pour mon 2e roman: Subordonnée

Pourquoi pas? Voici un petit texte pondu pour L’Unique, le journal de l’UNEQ (L’Union des Écrivaines et des Écrivains Québecois), donc, pour des écrivains. Mais, comme des étiquettes s’appliquent à tous les métiers par tout membre d’une nouvelle belle-famille à qui on vous présente pour la première fois, j’inclus ce texte dans mon blogue. Cela dit, même si je pratique plusieurs métiers en parallèle, ils demeurent assez simples à comprendre dans toute leur complexité. Je n’envie pas mes amis experts en marketing Internet ou en médias sociaux qui, avant de voir leurs ancêtres comprendre en quoi consiste leur métier, doivent expliquer des concepts… que dis-je, un univers étranger à une portion de la population.
Bonne lecture!

“Peut-on aisément vous cataloguer? Avez-vous pensé au cauchemar vécu quotidiennement par les journalistes, vos collègues, les institutions, votre tante Nicole et votre coiffeur, qui peinent à comprendre ce que vous faites et qui vous êtes. Je suis nouvelle, et on m’a avertie : porter un badge rend la vie d’autrui plus facile et la vôtre, plus tranquille. Comme ce genre d’étiquette colle autant que celles apposées sur les objets vendus dans les magasins à grande surface, vaut mieux réfléchir avant de se définir.

Read the rest of this entry »

Posted on June 18th, 2009 by Isabelle Gaumont  |  No Comments »